Logo-calvet

Dossiers thématiques

996.7.35_news_120x75
17 août 2012La Fondation Calvet et Marcel Puech
110 dessins de la collection de Marcel Puech
110 dessins de la collection de Marcel Puech dévoilés au Musée Calvet du 12 mai 2012 au 18 mars 2013.
lire la suite
996.7.86_news_40x25 996.7.12_news_40x25
13013958897528_news_120x75
Décembre 2010Restauration des salons classés
Mai 2011
Le bâtiment qui abrite aujourd'hui le Musée Calvet fut construit par Joseph-Ignace Villeneuve de Martignan de 1741 à 1754 sur les plans de Jean-Baptiste Franque. Passant aux mains de divers propriétaires, il subit des transformations durant le XIXe siècle.
lire la suite

Grand collectionneur, Esprit Calvet voua sa vie entière à la médecine et aux arts. Il légua l'intégralité de ses biens à l'institution qui plus tard allait porter son nom : la Fondation Calvet. Il voulait permettre au grand public d'accéder aux "Lumières" et lui offrir un lieu d'accès à la connaissance. En 1833, sur les instances de la Fondation, la Ville acquit l'hôtel pour y loger le musée et la bibliothèque. Le bâtiment fut classé monument historique en totalité en 1963. La rénovation du musée a commencé dans les années 1986.

La restauration, à laquelle a participé très majoritairement la Fondation Calvet, concerne les trois salons (salon de compagnie, de musique et de curiosités) donnant sur le rez-de-jardin et qui ont encore un remarquable décor du XVIIIe siècle : plafond en gypserie et boiseries sculptées.

Les travaux proposés avec Monsieur Didier Repellin, Architecte en chef des Monuments historiques, concernent pour chaque pièce :

  • La consolidation et la restauration des plafonds,
  • La consolidation et la restauration des boiseries, avec compléments en peuplier.
  • La restauration des sols, avec la remise à niveau d'origine indispensable, compte tenu des hauteurs de boiseries,
  • La restauration des menuiseries extérieures et des ébrasements de fenêtre,
  • La restauration des peintures.
Ces travaux devraient s'achever au printemps 2011.

refermer
13015608162940_news_40x25 13013948936740_news_40x25 13013948888550_news_40x25 13015610492970_news_40x25
13014977688336_news_120x75
Les fouilles du jardin
Aménagement du jardin du Musée
La Fondation Calvet a fait appel à une société spécialisée dans la botanique pour effectuer une fouille du jardin et l'analyse des sols afin de prévoir un réaménagement dans les années à venir.

lire la suite
Une fois le résultat de ces fouilles communiquées, des travaux pour réaménager le jardin seront envisagés.
refermer
13019067964708_news_40x25 13019068165588_news_40x25 13019067873201_news_40x25 13019068071818_news_40x25
2002.3.1_news_120x75
La salle Victor Martin : zoom sur Joe Downing
Zoom sur une oeuvre du peintre Joe Downing (1925 - 2007)
La Fondation Calvet a acheté en 2002 un tableau de Joe DOWNING (1925-2007) aujourd'hui exposé dans la salle Victor Martin du Musée Calvet.
lire la suite
Ce peintre franco-américain appartient à cette génération d'artistes américains établis en France après la seconde guerre mondiale. Encouragé par Picasso dès sa première exposition à la galerie Huit à Paris en 1952, Joe Downing expose également, à l'instar de Jackson Pollock, chez Paul Facchetti (1953) et participe dès lors à l'aventure de la galerie Arnaud avec d'autres artistes abstraits tels que Coppel, Hartung, Mathieu et Manessier... Joe Downing va rester toute sa vie en France, et réaliser entre ses ateliers de Paris et de Ménerbes (à partir de 1968) des œuvres d'abstraction lyrique et très rapidement obtenir une reconnaissance internationale, particulièrement en Europe et aux Etats-Unis où un musée lui est aujourd'hui consacré (Kentucky).


Pendant toute sa vie de peintre, Joe Downing a été sollicité pour participer à de nombreuses expositions et ses œuvres figurent dans d'importantes collections publiques à travers le monde, en particulier en France et aux États-Unis. L'intérêt des collectionneurs et des institutions pour son travail n'a jamais fléchi et malgré une carrière passée en France, son pays d'origine n'a jamais cessé de l'honorer.


Après un envoi massif aux États-Unis d'oeuvres réalisées dans la perspective du musée qui lui est consacré (The Joe Downing Museum à Bowling Green dans le Kentucky), Joe Downing passe les deux dernières années de sa vie à peindre sans relâche. Les différentes particules colorées, enchevêtrées et superposées, sont concentrées sur la surface de ses dernières toiles dans un savant tissage de couleurs d'une frénésie vitale et d'une profondeur vertigineuse.


refermer
13013953834420_news_40x25